Biographie

Les Sweet People

Mais pour que la présentation de la « famille » ALAIN MORISOD & SWEET PEOPLE soit vraiment complète, il ne faudrait pas oublier de mentionner ceux qui ne sont pas forcément en première ligne médiatique, mais dont le talent et la complicité font partie intégrante du succès du groupe suisse le plus populaire.

Jean-Luc MAILLER

Le grand artisan dans toute sa splendeur

L’homme qui connaît la machine Sweet People de haut en bas, de long en large, et sait la faire démarrer au quart de tour. C’est aussi le gars qui, derrière ses claviers, ne rit jamais. Faire la gueule, ça l’amuse!

Irrésistible pince-sans-rire, Jean-Luc est surtout un formidable arrangeur et producteur. « C’est non seulement mon bras droit, mais aussi ma main gauche!”, résume Morisod.

Plus de 1100 concerts...

Jean-Luc travaillait en free-lance pour différents artistes, dont Jean-Pierre Huser, quand sa route a croisé au début des années 90 celle d’Alain.

Leur première collaboration: sur “Aquarella”, le disque de Christian Morin. Expérience si concluante que Morisod l’embauche en 1992, année où Mailler effectue sa première tournée avec Sweet People au Canada. A partir de là, roule ma poule! Au compteur de Jean-Luc, aujourd’hui, s’affichent quelque 350 arrangements et plus de 1100 concerts aux côtés d’Alain Morisod & Sweet People.

Monsieur blog

Signe particulier: ce grand débrouillard est un roi du blog et un virtuose de l’informatique qui, perdu au fin fond de la jungle amazonienne, réussirait encore à brancher un ordinateur et à envoyer un e-mail. De préférence à son épouse Marianne, probablement, avec laquelle il élève cinq beaux enfants.

François TORCHE

Tout feu tout flamme

Il porte bien son nom car, sitôt qu’il se trouve derrière une batterie, il est tout feu tout flamme.

Il compte parmi les batteurs les plus talentueux du pays, du reste, et, comme son pote Jean-Luc, il habite la région de Genève.

Il est monté pour sa part dans la caravane de Sweet People en 1997, année où il a succédé à son copain, le regretté Gaétan Fama, qui venait d’être emporté par la maladie.

L'éclectisme super vigousse

Drummer très efficace, François est le complice rêvé pour les grandes tournées: précis et rassurant sur scène, d’humeur toujours égale en dehors.

Il est si sympa et si fortiche que, du coup, on lui pardonne d’avoir une autre vie à côté de Sweet People. Ce parfait Genevois au nom typiquement fribourgeois se produit fréquemment, en effet, avec toutes sortes de groupes ou d’artistes aux couleurs musicales toutes plus variées les unes que les autres. François ou l’éclectisme super vigousse…